Look Up

pour regarder un peu plus haut

Actualité du projet

Objectifs de l'initiative

Depuis Noël 2021, "Don't look up" agit comme un sésame, un mot de passe ou un cri de ralliement pour ceux ou celles qui souhaitent parler de cette difficulté qu'éprouvent parfois les scientifiques ou les ingénieurs à se faire comprendre, à se faire entendre ou encore à peser dans certaines décisions. La crise climatique et l'actuelle crise sanitaire, entre autres, témoignent de ces difficultés avec une acuité certaine.

Dans ces contextes, l'excellence scientifique seule ne suffira pas à inverser le cours des choses ou du moins à l'influer. Il ne s'agit pas non plus d'être simplement meilleur communicant. Il s'agit sans doute plutôt d'agir pour induire un changement de posture ou de paradigme chez ses interlocuteurs et les parties prenantes.

L'objectif de l'initiative "Look up", lancé début Décembre 2021, est de fournir, à terme, à tout scientifique ou ingénieur qui le souhaite un cadre conceptuel et méthodologique et un ensemble de techniques et d'outils pour mieux informer, éduquer, convaincre et finalement peser véritablement sur les décisions ou grandes orientations liées à des enjeux globaux ou systémiques. A défaut de maîtriser les systèmes pilotant ces enjeux et qui sont de plus en plus complexes, il s'agit au moins de les apprivoiser, en partie, pour pouvoir mieux s'y exprimer.

La crise climatique et la crise sanitaire que nous vivons actuellement nous démontrent, avec force, que, face à de tels enjeux, la qualité ou la pertinence des réponses scientifiques apportées ne suffisent pas à peser significativement sur certaines décisions. Plusieurs questions s'en suivent : quelle est la place et le rôle du scientifique ou de l'ingénieur dans les prises de décision liées aux grands enjeux sociétaux ou planétaires ? Comment ces acteurs communiquent-t-ils ? Comment pensent-ils pouvoir convaincre leurs interlocuteurs ? Quels sont les leviers à leur disposition et comment les actionnent-ils ?

Autant de questions qui nous paraissent particulièrement d'actualité. On relèvera que certaines d'entre elles débordent largement du strict champ scientifique ou de l'ingénierie et que, souvent, il s'agit, pour y répondre, de susciter ou d'initier un changement de paradigmes ou de postures chez certaines parties prenantes.

Le film " Don't Look Up " illustre ces questions et de nombreux scientifiques, notamment ceux travaillant depuis des années au changement climatique ou dans le domaine de la santé publique, se sont pleinement retrouvés dans cette parodie qui n'est finalement pas si éloignée, parfois, d'une certaine réalité, comme en témoignent ces deux vidéos, l'une datant de 1979, l'autre de 2022, quelques semaines après la sortie de "Don't Look Up" :



L'initiative "Look Up" vise à former un groupe de travail sur ces sujets afin de proposer un cadre de réflexion et d'identifier les connaissances ou compétences à acquérir pour être plus efficient dans ce type de contextes et pour traiter des problématiques complexes, globales, systémiques.

Vous pouvez consulter à ce sujet divers textes ou tribunes :

Démarche proposée

Il est proposé de :

Les cas d'application retenus sont constitués par les sujets suivants :

Les champs disciplinaires, les thématiques ou les mot-clés pouvant être concernés ou abordés par la démarche sont (tableau en cours de constitution et de consolidation) :

L'objectif opérationnel sera de mieux comprendre, faciliter les échanges et d'augmenter le poids des interventions dans différents contextes ou face à différentes populations :

Les jalons du projet

Le projet a été lancé début Décembre 2021 et la première revue formelle de ses activités est prévue fin Juin 2022, ce qui permettra de statuer sur la suite qu'il convient de donner à l'initiative pour, le cas échéant, poursuivre, développer et amplifier l'action en 2022/23. Une ou plusieurs activités pédagogiques pilotes seront réalisées au 1er semestre 2022 pour valider des hypothèses de travail et associer au plus tôt des étudiants dans les travaux menés.

Il est encore trop tôt, bien entendu, pour proposer des résultats. Le groupe travaille actuellement à un cadrage préliminaire de l'action. Nous espérons publier les premiers éléments de cette phase courant Février 2022.

Une toute première bibliographie



 

Jean-Hugues Berrou

Chargé de missions
Sciences et société
AgroParisTech

Cynthia Colmellere

Directrice adj. à la recherche, Graduate School Humanités et Sciences du Patrimoine de l'Université Paris-Saclay

Marie-Pauline Gacoin

Directrice de la Communication
de l' Université Paris-Saclay.
 

Olivier Gicquel

Directeur des formations de CentraleSupélec
 

Olivier Kahn

Directeur de la Diagonale
Direction culture, arts, sciences et société
de l' Université Paris-Saclay.

Jane Lecomte

Vice-Présidente Développement Soutenable, Université Paris-Saclay
 

Pascal Morenton

Enseignant à CentraleSupélec
Membre de projetco2.fr et nouaerons.fr
Expert auprès du HCSP

Florence six

Sociologie des organisations
Intervenante au CNAM et à CentraleSupélec